journée d’étude

Quelles politiques documentaires en environnement hybride ?

Jeudi, 13 Novembre, 2014 - 09:00 - 17:30
Une perplexité aujourd’hui récurrente dans la définition d’une politique documentaire est l’articulation possible des différents types de ressources (imprimées et numériques notamment) dans un contexte de moyens financiers et humains limités. Le concept de "bibliothèque hybride", né au Royaume-Uni du rapport Follett en 1993, apparait encore pertinent au travers du constat de la réalité des ressources documentaires des bibliothèques. Ce mariage complexe d’une offre numérique et de collections matérielles pose des problèmes de gestion cohérente, de choix stratégiques, de services de médiation, rendus plus complexes du fait de la diversité des usages comme des tensions en moyens. La journée d’étude se propose de refléter l’approche contemporaine de ces enjeux et de nourrir la réflexion à travers des contributions venues de tous horizons.

Les nouveaux visages du patrimoine : 15e journées des pôles associés et de la coopération

Jeudi, 2 Octobre, 2014 - 10:00 - Vendredi, 3 Octobre, 2014 - 17:00
Moment privilégié d’échanges entre la BnF et les établissements de son réseau de coopération, ces journées professionnelles sont largement ouvertes au monde du livre, des bibliothèques et de la documentation. Les JPAC abordent des sujets illustrés par les partenariats existants, tout en ouvrant de nouvelles voies pour l’avenir, prenant en compte l’évolution de la notion de patrimoine documentaire et les formes innovantes que peut prendre sa valorisation. Ces deux journées seront par ailleurs l’occasion de répondre à l’interrogation sur les données ouvertes : quelles promesses en bibliothèque ?, de dresser un point d’actualité sur la coopération à la BnF, sur les bibliothèques du réseau de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et celles qui relèvent du ministère de la Culture et de la Communication.

Congrès ADBU : "Bibliothèques universitaires et IST : quelle(s) valeur(s) ?"

Mercredi, 3 Septembre, 2014 - 09:30 - Jeudi, 4 Septembre, 2014 - 13:00
L'ADBU, à travers un partenariat pluriannuel de recherche avec l'Enssib, se propose de mieux appréhender cette question, et d'autres. Quelle est la plus-value des bibliothèques universitaires et de l'IST dans les politiques de formation et de recherche ? Au-delà, quel est leur impact économique et sociétal ? Que coûtons nous ? Et surtout que valons-nous ?

Le livre numérique : un objet complexe difficile à saisir

Lundi, 30 Juin, 2014 - 10:00 - 18:00
Journée d’études « La lecture numérique : un objet complexe difficile à saisir » coordonnée par Françoise Paquienséguy Séminaire Ebook AN3 ARALD – LyonBD – I3M - 30 juin 2014 10h – 18h - Amphi LECLAIR Sciences Po-Lyon – 14, avenue Berthelot – 69 007 LYON

Le droit d'auteur à l'épreuve du numérique : quels défis pour les chercheurs et les créateurs ?

Vendredi, 4 Juillet, 2014 - 09:30 - Samedi, 5 Juillet, 2014 - 18:00
À l'heure où les individus sont en mesure de diffuser leur production scientifique ou artistique de manière autonome, et loin des seuls aspects technologiques, le numérique bouleverse systèmes de pensée, modèles économiques, usages, et oblige à reconsidérer les enjeux du droit d'auteur. Dans ce contexte, la BUA et la Faculté de Droit de l'Université d'Angers organisent en partenariat avec la mission AnCRE de la Ville d'Angers les Journées d'Étude du Droit d'Auteur.

Nouvelles formes de communication et d'évaluation scientifiques : perspectives et légitimités

Jeudi, 25 Septembre, 2014 - 08:45 - 17:15
Les Urfist (Unités Régionales de Formation à l’Information Scientifique et Technique) organisent régulièrement depuis 2002 une « journée nationale d’étude » (JNE). En 2014 le thème d’étude retenu focalise sur les différentes formes de publication de la recherche et les modes de légitimation ou d’évaluation associés. Vous trouverez les différentes interventions filmées de la journée d’étude et les présentations disponibles à cette adresse.

Mémoire numérique - Publics, ressources et bibliothèques en mutation

Vendredi, 10 Octobre, 2014 - 09:00 - 17:00
Les actuels développements des réseaux sociaux, des services de stockage et d’accès distants (le cloud), des sources et ressources éphémères soulèvent des problèmes de préservation, comment garantir l’intégrité des données et un accès immuable à ces mêmes données ?

Métadonnées et confiance : quelles normes pour les échanges entre communautés ?

Vendredi, 27 Juin, 2014 - 09:00 - 16:30
Archivistes, bibliothécaires, documentalistes, éditeurs, records managers... Comment permettre à des métiers distincts de s'échanger des données structurées ? Quels sont les outils normatifs existants ? Quelles sont les bonnes pratiques à respecter ? Quels jalons vers le web de données ? Discutons-en le 27 juin 2014 lors de la journée AFNOR-BnF.

Open data et bibliothèques : une affaire de bibliothécaires ? Oui, mais pas que!!

Mercredi, 11 Juin, 2014 - 09:00 - 17:00
Chacun doit pouvoir utiliser les données publiques produites par les collectivités locales, l’État, les établissements publics et administratifs. Depuis quelques années, les initiatives en matière d’open data se multiplient en France et dans le monde. Où se situent les bibliothèques dans ce nouveau paysage ? Toutes ont leur place à prendre : bibliothèques de lecture publique, bibliothèques universitaires et bibliothèques nationales. Des catalogues aux statistiques de fréquentation et de prêt, des usages des publics aux données de la recherche jusqu’au web sémantique : autant de cartes à jouer présentées lors de cette journée.

Big data, entreprises et sciences sociales - Usages et partages des données numériques de masse

Lundi, 2 Juin, 2014 - 09:00 - 18:00
La production en masse de données numériques a rapidement ouvert la possibilité d’exploiter des informations en quantités inédites. De nombreuses activités humaines peuvent désormais être analysées avec de nouveaux moyens. Les traces numériques des usagers des moteurs de recherche, des réseaux sociaux ou des sites d’achat en ligne engendrent une masse d’informations sans précédent, non seulement sur les usages d’internet en général, mais aussi sur les centres d’intérêts des individus, leurs pratiques de consommation, ou leurs orientations politiques ou religieuses. Au-delà d’internet, une production comparable de données numériques de masse est assurée par un nombre croissant d’objets connectés (capteurs de présence humaine, systèmes de géolocalisation, relevés de consommation d’électricité, systèmes de mobilité urbaine de type Vélib, etc.). L’expression « Big data » est alors souvent mobilisée pour désigner ce phénomène.