article de revue

Parution du numéro 1 de Balisages, la revue de recherche de l'Enssib

numéro 1 de Balisages, la revue de recherche de l'Enssib -  entre sciences de l’information, de la communication et des bibliothèques et d’une anthropologie ouverte des savoirs et des connaissances - sur Prairial, le portail de revues scientifiques en accès ouvert de l'Université de Lyon 3.

Ce 1er dossier est consacré aux objets nativement numériques

I2D – Information, données & documents 2019/2 (n° 2) Dossier Parcours professionnels de documentalistes

Demandez à un professionnel de l’info-doc ce qu’il fait, et vous voilà embarqué dans son aventure !
Le second numéro I2D de l’année 2019 se pose sur les parcours de professionnels de l’information, avec 13 retours d’expérience qui sont à la fois des autoportraits et des récits palpitants. Un numéro qui montre l’incroyable vitalité de nos métiers. Des rencontres, des rebondissements, des métamorphoses, des découvertes, des défis, et des leçons...
Un steward devenu catalogueur, une documentaliste globe-trotter, un bibliothécaire polyglotte... Une plongée - un envol - dans des univers et des mondes. Ici, on parle plusieurs langues (le tamajaq comme le XML), on voyage d’un pays (voire d’un continent) à l’autre, de la Belgique au Chili, de la Syrie à la France, de New York à l’Italie, de l’Afrique à l’Europe, on rebondit d’un métier à un autre, des archives à la veille, de la documentation à la communication, du livre à l’audiovisuel, des bibliothèques aux EPN, du privé au public... On se métamorphose, on fait des rencontres, on relève des défis, on tire des leçons.La passion en partage. À la lecture de ces témoignages, on est admiratif. Tant d’expériences autour d’un même métier. Des cheminements si riches et si variés. Mais le trait commun et remarquable, c’est l’attachement à la profession : le goût évident de la pratique documentaire, la nécessité impérative de servir les usagers, la volonté de donner du sens.
 

107 | 2022 Intelligence artificielle Quand la machine se met au service des collections

Présente dans le numérique depuis une cinquantaine d’années déjà, l’intelligence artificielle (IA) conquiert progressivement tous les secteurs d’activité de nos sociétés. Si son application dans le domaine de la documentation en est encore à ses débuts et les possibilités qu’elle ouvre, largement à explorer, le stade de l’expérimentation est cependant dépassé. L’intelligence artificielle intègre peu à peu le quotidien des bibliothécaires, conduisant à repenser les pratiques professionnelles, le numérique au sein d’un établissement, le traitement des données et des collections qui, comme le soulignent Alix Chagué et Laurent Romary dans l’article inaugural, deviennent susceptibles d’être à la fois consultées par les humains et analysées par des machines. Signe de l’intérêt grandissant de la part des professionnels de la documentation pour l’IA, une communauté participative et internationale, baptisée ai4LAM, s’est créée en 2018 pour faire connaître les applications des technologies liées à l’intelligence artificielle dans les domaines des bibliothèques, des archives et des musées. Le groupe francophone créé au sein de cette communauté en juin dernier avec, notamment, l’objectif de mettre à disposition des documents en français et de partager les expériences, devrait contribuer à l’appropriation de ce nouveau champ par les professionnels français.

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2022-1 Politiques des archives contemporaines

La revue d'histoire moderne et contemporaine consacre un numéro sur l'accès des archives contemporaines classées "secret défense".

"Depuis le début de l’année 2020, archivistes et historiens alertent sur la dégradation des conditions d’accès, en France, aux archives classées « secret-défense » de plus de 50 ans. Une modification apportée en 2013 à l’instruction générale interministérielle sur la protection du secret de la défense nationale (IGI n° 1300) est à l’origine de ces blocages. Cette instruction, qui émane du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), organisme interministériel placé sous l’autorité du Premier ministre, fixe les règles de classification des documents. La modification de 2013 – appliquée depuis 2019 – oblige à déclassifier systématiquement les innombrables documents tamponnés « secret », qui étaient jusqu’ici rendus communicables comme les autres à l’issue des délais prévus par le Code du patrimoine de 2008. Elle les rend de facto inaccessibles, puisque la procédure, fastidieuse, implique que les archivistes identifient un par un les documents et en demandent la déclassification aux administrations qui les ont produits."Anaïs Fléchet, Augustin Jomier

 

 

Arabesques n°106

Handicaps et bibliothèques, cap vers l'accessibilité numérique
juillet-août-septembre 2022

Conserver, mutualiser, gérer des collections physiques : retour sur 25 ans d’expérience(s)

9e journée professionnelle du CTLes – 5 avril 2022, Campus Condorcet, Aubervilliers
Camille Rebours

Le 5 avril 2022, le nouveau Campus Condorcet, à Aubervilliers, accueillait dans son centre des colloques la 9e journée professionnelle du Centre technique du livre de l’enseignement supérieur (CTLes).

Revue d'histoire moderne et contemporaine 2022-1 Politiques des archives contemporaines

La Société d’Histoire Moderne & Contemporaine a organisé en juin 2021 la table ronde à l’origine de ce dossier.

Arabesques n°105 Humanités numériques Une renaissance 3.0

En appliquant les technologies et les outils les plus innovants de l’informatique et de l’intelligence artificielle aux sciences humaines et sociales, les humanités numériques bouleversent en profondeur le travail des chercheurs mais aussi celui des professionnels de l’information et de la documentation. Les bibliothèques, riches de leurs vastes corpus de ressources numérisées ou nativement numériques, constituent en effet des partenaires privilégiées des chercheurs et des praticiens des humanités numériques.

Arabesque 104 | 2022 CollEx-Persée

Imaginé à partir de 2014 pour remplacer le système des Cadist (Centres d’acquisition et de diffusion de l’information scientifique et technique) devenu obsolète, le groupement d’intérêt scientifique (GIS) CollEx-Persée, créé officiellement en 2017, a profondément bouleversé le paysage de l’information scientifique et technique française. Alors que le GIS a publié en décembre 2021 son autoévaluation et que bat son plein le travail de réflexion pour donner naissance, à partir de 2023, à CollEx-Persée 2, le dossier de ce numéro d’Arabesques intitulé « CollEx-Persée : un dispositif au service de l’excellence documentaire » propose de faire le point sur les enjeux, les problématiques et les perspectives de cet outil singulier, et présente plusieurs projets documentaires réalisés dans le cadre qu’il a permis d’installer.

Arabesques 103 | 2021 Bibliométrie et science ouverte

Explorer les usages de la bibliométrie et la manière dont la science ouverte rebat les cartes de cette activité, c’est ce que propose ce nouveau dossier.